agrandir le texte retrecir le texte

Adoption du budget supplémentaire 2017

Mercredi 15 novembre 2017, la ville a adopté son budget supplémentaire pour 2017, se prononçant pour de nouvelles dépenses de fonctionnement à hauteur de 6 582 859, 11 millions d’euros et pour 9 941 028, 30 millions d’euros d’investissements supplémentaires. Dans un contexte marqué par les restrictions budgétaires la priorité est donnée à l’épanouissement humain et au cadre de vie des Saint-Andréens.

Le budget supplémentaire est un acte de report et d’ajustement. Il permet ainsi d’intégrer les restes à réaliser mais aussi de procéder à des ajustements à des virements de crédits et des inscriptions nouvelles s’avérant nécessaires au regard de l’utilisation des crédits et des engagements pris par la municipalité dans le cadre de l’adoption du budget primitif. Ainsi, dans un contexte de restriction budgétaire la ville mise sur la sobriété en matière de fonctionnement et d’ambition en matière d’investissements.Pour ce qui est des dépenses, elles intègrent la reprise des restes à réaliser pour un montant de 2 983 080.28 : charge à caractère général, charge du personnel ,contribution communale au CCAS de (48 000 euros) et à la Caisses des Ecoles pour (150 000 euros) afin de pallier la perte de financement des contrats aidés etc..

Favoriser l’épanouissement humain des Saint-Andréens

Les investissements supplémentaires serviront à acquérir la maison WELMANT afin de construire une maison funéraire, acheter des mobil-homes pour les écoles et du matériel pour la cuisine centrale etc..Pour le budget de l’eau potable le montant affecté de 3 536 565, 75 millions d’euros vont servir pour trois actions principales : augmenter le rendement afin de dépasser la barre des 62% de rendement, augmenter la quantité grâce aux forages, améliorer la qualité .Par ailleurs, pour sécuriser la ressource en eau et garantir une eau de qualité la ville a acquis le terrain d’assiette de la future station de traitement d’eau de Dioré se situant sur le terrain cadastrée BH 323 appartenant à la SA Adrien BELLIER. A noter que, le soutien à la parentalité et la prévention du décrochage scolaire font partie des priorités de la Ville de Saint-André. C’est pourquoi, la municipalité souhaite recruter un vacataire pour aider les parents en difficulté dans leur fonction parentale qui sont de plus en plus nombreux sur le territoire.Cette action pilote permettra de trouver des solutions contre le décrochage scolaire précoce.Ce vacataire sera présent au collège MORIN mais aussi à l’école Raphaël VIDOT.