agrandir le texte retrecir le texte

Le Dipavali à Saint-André au Stade Sarda du 13 au 14 Novembre

La municipalité de Saint-André est heureuse d’annoncer que la 31e édition du Dipavali se déroulera du vendredi 13 novembre au dimanche 15 novembre dans l’enceinte du Stade Sarda Garriga en centre-ville. Le thème de cette édition est le «  retour aux sources ».

Le Dipavali à Saint-André a lieu cette année dans un contexte sanitaire particulier en raison de la crise COVID 19. Les équipes municipales ont travaillé d’arrache-pied afin de pouvoir proposer une animation adaptée et acceptée par les autorités sanitaire et préfectorale.

Cet évènement culturel phare pour la communauté tamoule de La Réunion est aujourd’hui devenu un évènement de premier plan pour la Ville de Saint-André. "Dans cette période difficile au niveau sanitaire et sécuritaire, il nous a semblé primordial de faire en sorte que cette manifestation culturelle ait lieu afin que la fin d’année s’amorce avec un peu de lumière et d’animation", ambitionne le maire Joé Bédier.

"N’est-ce pas le symbole même de cette fête spirituelle pour les tamouls. Selon la mythologie indienne, il s’agit de célébrer la déesse de la Lumière et de la prospérité (Lakshmi). Sur le plan symbolique cela représente la victoire de la lumière, du savoir sur l’obscurantisme, symbolisé par la nuit. Il était impensable pour nous de faire l’impasse sur cette célébration annuelle si nous étions en mesure de l’organiser. Notre objectif est de proposer aux Saint-Andréens et plus largement aux Réunionnais un moment de partage et de joie à l’approche des fêtes de fin d’année. Tout cela organisé dans le respect des règles sanitaires et des protocoles en vigueur", ajuste la mairie.

Le dispositif déployé en 2020 prend donc en compte les mesures sanitaires et "va même au-delà des protocoles sanitaires", projette la mairie. Ainsi, il n’y aura pas plus d’une personne pour 5m2 au lieu de 4m2. Les services de sécurité procéderont également au comptage automatisé du nombre de personnes à l’intérieur de l’enceinte du stade dont la capacité d’accueil sera limitée à 400 personnes. La gestion des flux dans l’enceinte et aux abords sera accompagné des désormais réflexes que sont les mesures barrières en vigueur (port du masque obligatoire et gel hydro-alcoolique).