agrandir le texte retrecir le texte

Les facteurs aident à lutter contre l’isolement des personnes âgées à Saint-André

Le facteur devient un acteur du lien social de premier plan à Saint-André, dans le cadre du nouveau dispositif Proxi-Vigie Cohésio, mis en œuvre par la Poste de la Réunion et le CCAS. Des visites hebdomadaires au domicile d’une cinquantaine de gramounes sont programmées pour rompre leur isolement. Le contrat a été signé le 19 Mars 2019 entre le Maire Jean Paul Virapoullé et Jacky Besseyre, directeur régional de la Poste de la Réunion.

[

]

En plus du courrier, le facteur va emmener du « lien social » au domicile de 50 personnes âgées, bénéficiaires du dispositif Proxi-Vigie Cohésio. Lors de ses visites hebdomadaires, le facteur prendra le temps de discuter avec le sénior et recueillera régulièrement des informations concernant sa santé ou d’autres besoins. Une fois la visite effectuée et validée par la signature du senior, le facteur transfert les informations au CCAS et si nécessaire, ajoute un commentaire pour faire part d’un besoin ou alerter sur une situation. Le CCAS prendra alors les mesures adéquates à chaque situation.

Ces rencontres au domicile, sont ainsi un moyen simple et efficace,
> d’assurer un premier niveau de prévention,
> de rompre avec le sentiment d’isolement,
> de garder une vie sociale pour ces personnes qui souhaitent conserver leur autonomie et vieillir chez elles.

Le contrat du Proxi-Vigie Cohésio a été signé le 19 Mars 2019 entre le Maire Jean Paul Virapoullé et Jacky Besseyre, directeur régional de la Poste de la Réunion, en présence de nombreux dirigeants de clubs de troisième âge, du Conseiller municipal Jean-Michel Sautron ainsi que de la presse à l’hôtel de ville de Saint-André. Selon M. Besseyre, « Deuxième personnage préféré des Français après le boulanger, le facteur a toute la confiance des séniors pour tenir ce rôle d’« alerteur », dans le cadre de ce dispositif ».

Pour le CCAS, d’après son directeur Eric Caritchy, c’est une manière « d’anticiper la perte d’autonomie, en favorisant le maintien à domicile des séniors qui le souhaitent. Il est apparu comme une évidence, que le facteur grâce à sa présence quotidienne et à la confiance que la population a en lui, était la personne la plus à même de nous accompagner dans cette mission ».

Le maire Jean-Paul Virapoullé pour sa part a souligné que « Saint-André a été pionnier dans le domaine de la prise en charge des Personnes âgées. C’est à Saint-André que s’est ouvert le premier Village du Troisième âge de l’île. Saint-André est la première commune à avoir mis en place le service de portage de repas à domicile. Tout récemment, c’est à Saint-André que le Département a ouvert sa toute première Maison des Accueillants Familiaux (MAF) ».

Le maire n’a pas manqué de rappeler les actions déjà mises en œuvre au quotidien par la Ville de Saint-André et le CCAS pour répondre aux enjeux du vieillissement de la population.

> Pour l’hébergement
EHPAD
Maison d’Accueil Familial et Social
> Pour le maintien à domicile
Service d’aide à domicile
Service de Soins Infirmiers à domicile
Service de portage de repas