agrandir le texte retrecir le texte

Un podium final tout en couleur

Samedi 25 octobre, la fête s’est achevée avec des spectacles de danses indiennes sur le grand podium du stade Sarda Garriga, avec 17 associations venues de toute l’île offrir leurs chorégraphies exclusives. Officiels et publics se sont mêlés à cette finale toute en beauté qui s’est terminée par son célèbre feu d’artifice.

Pour débuter le spectacle, le maire de Saint-André a allumé le flambeau pour donner place au spectacle par l’arrivée des tambours sacrés. Les danseurs et danseuses se sont relayés en présentant leurs chorégraphies spécifiques dédiées à la déesse Lakshmi, tout en s’imprégnant de l’histoire de la victoire du bien sur le mal. 1heure de show ou petits et grands ont dansé la traditionnelle danse indienne ou bollywoodienne devant un public heureux de revoir le spectacle du dipavali de retour en ville. Pour le mot de la fin, Monsieur Jean Paul Virapoullé a remercié toute l’équipe municipale, les associations pour avoir fait de ce dipavali une réussite. En rajoutant : « Pour immortaliser cette 25e édition de la fête de la lumière, place aux feux d’artifice que vous attendez tous » termine le Maire. C’est sous les yeux rivés des spectateurs que l’artificier a embrassé le ciel par la magie de ses explosifs déflagrants visant à produire du son et de la lumière. A 23h30, le public charmé par la soirée a quitté le stade les étoiles plein les yeux.