agrandir le texte retrecir le texte

coup d’envoi du nouveau projet du centre-ville de Saint-André

En 2006, la Ville de Saint-André figure parmi les premières communes bénéficiaires des subventions de l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) créée 2 ans plus tôt à l’initiative de mon ami Jean-Louis Borloo. Cette aide a permis de transformer en profondeur le quartier de la Cressonnière, dorénavant équipé de 3 écoles rénovées, 2 crèches, 1200 nouveaux logements, d’un gymnase flambant neuf, d’un stade de foot rénové, du centre éducatif et culturel Pierre Roselli ou encore de la piste de bi-cross.

Je remercie l’ensemble de l’équipe de la majorité municipale, les Administratifs, les bailleurs sociaux et nos partenaires institutionnels, d’avoir élaboré un Nouveau Projet de Renouvellement Urbain (NPRU) cette fois-ci sur le quartier du Centre-ville, validé par l’ANRU. L’acte d’engagement de ce NPRU a été signé le 26 Février 2019 à la Préfecture par le Président de l’ANRU Olivier Klein ; le Préfet d’alors, Amaury de Saint-Quentin et moi-même, en tant que Maire de Saint-André.

Dans cet acte, l’ANRU consacre une enveloppe de 24 M€ pour accompagner financièrement le nouveau projet du centre-ville de Saint-André qui se chiffre au total à 113M€, ces 10 prochaines années.

La rénovation de 1000 logements, l’aménagement du centre historique comprenant le Carré Eglise, l’avenue de Bourbon, la Coulée verte, et la création d’une nouvelle place de marché, de nouveaux commerces, d’un nouveau pôle d’échange sont réalisés au bénéfice de la population, sous le signe de notre projet « Saint-André plus humain, Saint-André plus dynamique ».

Les travaux ont déjà commencé avec la réfection de l’Avenue de la République mais le coup d’envoi officiel de ce défi, est donné ce mercredi 28 septembre 2019 sur la place Jeanne d’Arc.